Webmail Espace privé About
Home   Debian Addict Testing

Passer de Woody à Sarge

mardi 29 août 2006.
 

Parmi les éloges qui sont faites à la Debian, il y a le fameux apt-get dist-upgrade. Cette commande permet de passer en un clin d’oeil d’une version de Debian à une autre.

Même si cette commande est effectivement puissante, il y a quelques éléments à connaitre.

Introduction

Cet article présente le cas pratique de la migration d’une Woody en Sarge. En d’autres termes, c’est la mise à jour la Debian 3.0 en 3.1. La Woody à mettre à jour utilise quelques paquets en backports [1].

Cas particulier : cette Woody a été installée à partir des CD-ROMs, mais est mise à jour via le réseau.

Pré-requis

Avoir une Debian Woody correctement configurée et surtout à jour. Pour s’assurer de cela, il faut exécuter la commande :

#apt-get update && apt-get upgrade

Préparation

Ce genre de manipulation n’est pas sans risque. Il est donc important d’assurer ses arrières en effectuant le maximum de copies de sauvegarde.

Sauvegardes

Il est fortement conseillé de faire une sauvegarde [2] des répertoires suivants :
- /etc : notamment pour conserver la configuration de XFree
- /var/lib/dpkg
- /home : surtout si les utilisateurs utilisent des applications de la suite Mozilla, KDE, ...

De plus, il faut enregistrer le résultat de la commande :

#dpkg --get-selections "*" > dkpg.list

Configuration

Sources d’APT

Dans le cas présenté, la Woody a été installée à partir des CD-ROMs. Pour ne pas perturber apt-get, il faut commenter toutes les références à ces CD-ROMs dans le fichier /etc/apt/sources.list. De la même façon, il faut ajouter les serveurs [3] Debian de téléchargement.

Il faut également mettre en commentaire les backports [4].

Et enfin, il faut remplacer toutes les références à “woody” par “stable” [5].

Si le fichier des sources d’APT ressemblait à ceci :

Il devient :

Déblocage des backports

Les backports sont souvent considérés comme moins stables et securisés que les paquets de la version officielle du projet Debian stable en cours. C’est pourquoi certaines personnes figent la mise à jour de ces paquets lorsqu’ils ont une version qui fonctionne correctement.

Pour tous les backports qui se trouvent disponibles en standard dans Sarge, il est très intéressant de les mettre à jour avec la version officielle de Sarge.

Il faut exécuter la commande :

#dpkg --get-selections > dpkg.list

Remplacer tous les “hold” des backport à mettre à jour par “install” dans le fichier dpkg.list.

Puis faire :

#dpkg --set-selections < dpkg.list

Mise à jour

Cette étape est le point de non-retour !

Téléchargement

C’est maintenant qu’il faut taper la commande tant attendue :
#apt-get update
#apt-get dist-upgrade

Si apt-get retourne l’erreur suivante :

E : Dynamic MMap ran out of room

C’est qu’il n’y a pas assez d’espace libre sur votre système. Il ne faut pas hésiter à faire de la place, en :
- effacant des fichiers inutiles
- vidant le cache d’APT avec la commande apt-get clean [6]
- en paramètrant le cache d’APT ainsi # echo 'APT::Cache-Limit "12500000";' >> /etc/apt/apt.conf

Quand tout se passe correctement, APT télécharge pendant un long moment tous les nouveaux paquets.

Configuration

Debconf

Une fois que tous les paquets sont téléchargés, APT passe la main à Debconf pour (re)configurer les paquets qui en ont besoin. Cette étape dépend énormément des paquets présents sur votre système. Donc il est difficile de décrire la configuration.

Finalisation

Si apt-get se termine par un message d’erreur. L’installation n’est certainement pas terminée. Lancer à nouveau la commande :

#atp-get dist-upgrade

Et ce jusqu’à ce qu’elle ne fasse plus rien [7].

Lors de la mise à jour, le kernel 2.4.27 a été installé. Il faut vérifier qu’il a bien été ajouté dans le fichier /etc/lilo.conf et lancer la commande #lilo -v.

Le fichier /etc/lilo.conf doit contenir les lignes suivantes [8] :

Le mot de la fin

Problèmes possibles

Gestionnaire de fenêtre

Votre gestionnaire de fenêtre [9] ne se lance plus. Heureusement, il est possible de réactiver le gestionnaire de fenêtre.

Espace disque

L’interface de connexion du gestionnaire de fenêtre s’affiche mais impossible de se connecter ? Vérifier l’espace disque et pensez à #apt-get clean [10].

Des paquets disparus ?

Des messages d’erreurs se sont affichés pendant le processus de configuration et maintenant certains paquets sont manquants ? Faire un :

#dpkg --get-selections > dpkg.list

Remplacer tous les “deinstall” par “install” dans le fichier dpkg.list, puis faire un :

#dpkg --set-selections < dpkg.list
#apt-get update
#apt-get dist-upgrade

Aller plus loin

Alors que les backports étaient supposés poser le plus de problèmes pour la mise à jour, c’est le manque d’espace disque qui a généré des erreurs.

Cette mise en situation peut paraître réductrice ? Oui, mais elle donne au lecteur le mode opératoire à utiliser pour migrer une Woody en Sarge. Cet article montre également quelques problèmes potentiels et comment les appréhender.

Cette migration a été effectué en suivant les recommandations du guide de migration de Woody vers Sarge.

[1] Dont le kernel 2.4.26, Firefox et Thunderbird.

[2] Toutes les sauvegardes doivent être stockées sur un disque différent de celui où est installée la Debian.

[3] Ces serveur mirroirs sont donnés à titre indicatif. Le site de Debian propose une liste complète des miroirs.

[4] De toute façon, ils ne doivent plus fonctionner.

[5] L’idéal est même de les remplacer par “sarge”.

[6] Attention, toutes les archives des backports seront perdues. Alors qu’elles peuvent parfois être utiles en cas de pépin.

[7] Il est pratique de lancer cette commande pour vérifier que l’installation est correctement terminée.

[8] Vérifier dans /boot le nom exact du fichier vmlinuz-2.4.27*.

[9] KDE, Gnome, kdm, gdm, etc...

[10] Et oui, cette mise à jour à nécessité le téléchargement de nombreux et volumineux paquets !


Signatures: 0
Date Nom Message

Forum

Vous pouvez participer à la vie de ce site et proposer vos propres articles en vous inscrivant ci-dessous. Vous recevrez immédiatement un email vous indiquant vos codes d'accès à l'espace privé du site.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Des mêmes auteurs