Webmail Espace privé About
Home   Debian Addict Testing

Installer MLdonkey sur Debian Sarge

mercredi 5 avril 2006.
 

Vous le savez certainement, télécharger des applications régies par un droit d’auteur quelconque, c’est mal [1]. Mais le Peer to Peer prend tout son sens prend tout son sens pour des échanges de logiciels et oeuvres libres. Voici donc comment installer un logiciel de Peer to Peer libre sous Linux.

MLdonkey est un client Peer to Peer multiprotocoles. Il supporte les réseaux BitTorrent, Gnutella (LimeWire), Gnutella 2, FastTrack, eDonkey2000, Overnet et Kad. Vous devriez y trouver votre bonheur.

Pour cette installation, nous partirons avec les prérequis suivant :
- nous installerons mldonkey sur une machine constamment sous tension (meilleur moyen d’obtenir de bons taux de transfert)
- la machine en question sera sous Debian stable (Sarge) un minimum sécurisée

Une des particularités de MLdonkey est de reposer sur un noyau P2P que l’on peut administrer via une interface accessible à distance. En d’autres termes, on peut donc l’exécuter sur une Debian et le piloter à partir de n’importe quelle machine :
- Soit celle où tourne MLDonkey
- Soit une autre à laquelle les droits d’accès auront été au préalable accordés

Pour une fois, on n’installera pas le logiciel via la commande "apt-get" mais en la compilant à partir des sources de sa dernière version. En effet, la compilation permet de bénéficier des dernières fonctionnalités/optimisations/corrections de bugs qui ne sont pas présentes dans le paquet Debian stable.

Tout d’abord, il faut installer les paquetages nécessaires à la compilation de MLdonkey. Pour cela, passez en mode root puis tapez :

# apt-get install bzip2 gcc libc6-dev ocaml-nox zlib1g-dev libbz2-dev libgd2-noxpm-dev

Dans notre exemple, on considère que différentes personnes pourront y accéder. On va donc créer un compte utilisateur "mule" [2] en tapant toujours en mode root :

# adduser mule

 [3]

Le reste est assez classique : on se loggue en utilsateur "mule", on récupère l’archive des sources [4] de la dernière version stable de mldonkey [5] à partir de la rubrique de téléchargement du site de http://mldonkey.sourceforge.net :

$ su - mule
$ cd /home/mule
$ wget http://ovh.dl.sourceforge.net/sourceforge/mldonkey/mldonkey-2.7.4.tar.bz2

 [6]

Ensuite, on décompresse l’archive et on commence la compilation :

$ tar xjvf mldonkey-2.7.4.tar.bz2
$ cd mldonkey-2.7.4
$ ./configure

Vous devez obtenir un message du type :

Pour finir l’installation, il faut taper :

$ make

C’est presque fini. Il reste à lancer puis configurer mldonkey pour accéder à son interface web. Toujours avec l’utilisateur "mule", on lance le programme grace à la commande :

$ ./mlnet

Au lancement, vous devez obtenir ceci :

Maintenant, on configure mldonkey pour accéder à son interface web depuis la machine elle même ainsi que le LAN :

$ telnet localhost 4000

Vous serez accueilli par le message suivant :

Tapez :

> set allowed_ips "127.0.0.1 192.168.1.255"

 [7]

> save
> q

C’est fini ! Il ne vous reste plus qu’à lancer un browser quelconque depuis votre LAN et y indiquer l’adresse IP de votre machine en spécifiant qu’on se connecte au port 4080 [8] (par exemple : http://192.168.1.100:4080).

Le site MLdonkey regorge d’informations pour utiliser et configurer votre installation. Une des premières choses à faire sera de fixer des mots de passe pour accéder aux différentes interfaces MLdonkey. A vous de jouer !

Evidemment, exécuter MLdonkey sur une machine sécurisée est plus que recommandé. Il sera quand même nécessaire d’ouvrir certains ports (dont vous trouverez la liste ici) en fonction des réseaux P2P que vous utiliserez.

J’ajoute également que d’autres interfaces graphiques sont disponibles. On en trouve pour beaucoup de plateformes et sont en général plus conviviales que l’interface Web MLdonkey.

[1] Et on risque de plus en plus gros, Debian Addict ne saurait être tenu responsable si vous vous faites attraper à faire des choses illégales et ne viendra même pas vous apporter des oranges.

[2] Cette étape est facultative et on peut tout à fait installer mldonkey avec un compte utilisateur habituel. Attention : installer et éxécuter MLdonkey à partir du compte root est une très mauvaise idée.

[3] Est-ce nécessaire de le préciser ? Ne choisissez pas de mot de passe trivial !

[4] Qui se présente sous la forme mldonkey-2.7.X.tar.bz2 (Platform-Independent Source .bz2)

[5] La 2.7.4 au moment où j’écris ces lignes

[6] Puisqu’ici, on a choisi de télécharger la version 2.7.4 à partir du miroir Sourceforge d’OVH. Libre à vous de choisir votre version et votre miroir Sourceforge.

[7] Dans notre exemple une machine située sur le LAN possède une adresse IP de type 192.168.1.xxx

[8] Le port 4080 doit bien évidemment être accessible ;-)


Signatures: 0
Date Nom Message

Forum

Vous pouvez participer à la vie de ce site et proposer vos propres articles en vous inscrivant ci-dessous. Vous recevrez immédiatement un email vous indiquant vos codes d'accès à l'espace privé du site.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Des mêmes auteurs


Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/gwhere/www/debianaddict/stats/var/last.php on line 803